CPME 63 x Capillum

CPME 63 x Capillum

Le lundi 24 juin 2019, l’espace de coworking Turing 22 accueillait un événement de la CPME 63 (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) : “Entrepreneuriat et innovation, lancement en direct d’une innovation”. Un titre à la fois évocateur et mystérieux. Retour sur une soirée riche en surprises…

La CPME Puy-de-Dôme souhaite aujourd’hui montrer que l’innovation dans les startups existe, et se veut force de proposition. C’est ainsi qu’est née l’idée d’une sorte de partenariat entre l’organisation patronale et une startup innovante : celle-ci recevrait un accompagnement gratuit par des experts pendant un an, et en échange elle présenterait 3 ateliers pour présenter les étapes de son développement.  Le concept a été mis en place, il ne “restait plus” qu’à trouver et sélectionner la startup pilote..

Et parfois, tout n’est qu’une question de rencontres “par hasard”…

Clément Baldellou, co-fondateur de la startup Capillum avec James Taylor, s’est un jour rendu dans l’un des magasins Hairstore* de Clermont-Ferrand et a fait la connaissance de Marco Da Cruz, le fondateur de la marque. Celui-ci est actuellement membre et animateur au Club 3i**, au sein duquel émerge une réflexion autour du développement d’entreprises. Ces idées rejoignent celles de la CPME – dont Marco est également membre -, qui souhaite démontrer aux entreprises l’importance de l’innovation et de l’accompagnement. De fil en aiguille, il est devenu naturel de proposer à Clément de candidater pour devenir l’entreprise “pilote” de la CPME…

Capillum a donc candidaté, est passée devant des jurés, et a gagné !

Clément Baldellou et James Taylor, fondateurs de Capillum, présentent leur startup au public.

Un petit mot sur la startup, pour comprendre en quoi elle est réellement innovante :

Capillum fait de la récupération et valorisation de cheveux, et est actuellement la première filière de ce genre en France. Co-incubée chez SquareLab pour l’aspect marketing et chez Busi pour l’aspect technique, elle possède deux pôles : la kératine et la dépollution. Récupérer les cheveux dans les salons de coiffure pour en extraire la kératine et permettre de soigner les grands brûlés, et permettre la dépollution des eaux dû à l’accumulation de cheveux, voici les deux grandes missions de la startup. Plusieurs fois primées, elle a su faire la différence et devient donc la startup pilote accompagnée par la CPME. 

Le public était venu nombreux à la soirée organisée par la CPME 63.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est donc ce tout jeune (et inédit) partenariat qui était présenté dans l’amphithéâtre de Turing 22, devant une salle comble. Étaient présents de nombreux experts, qui pour la plupart accompagneront donc Capillum pendant un an, et qui sont venus témoigner de leur expérience :

Jean-Philippe Paillon, Président de la CPME 63 : “Permettre à un chef d’entreprise en devenir de prendre conscience des réalités”.

Marco Da Cruz, fondateur de Hairstore ;

Dominique Lestant, ingénieur projet, sur l’importance de l’innovation au sein d’une entreprise : “Les outils numériques influent aujourd’hui sur le management car tout le monde partage l’information, elle n’est plus détenue par une seule personne – le chef d’entreprise ; la hiérarchie en silo a tendance à disparaître”.

Pascal Gauthier, chargé de mission innovation à la CCI 63, sur l’importance d’être accompagné : “Quand on est capitaine et que l’on est seul, c’est dur de voir les courants !

Les experts sont venus parler de leur expérience sur scène, et parler du futur accompagnement qu’ils feront avec Capillum pendant 1 an.

Dominique Ezquerra, Secrétaire Générale à la CPME 63 : “La CPME sera accompagnée dans cette mission de partenariat par Fidal, Laetamark, la Banque Populaire AURA, Sofimac Partners, BPI France et la CCI du Puy-de-Dôme. Seront aussi présents : le e-cluster Auvergne Efficience Industrielle, Metro’Com et Exco.

Yvon Darignac, fondateur de Solunature – techniques et solutions naturelles.

La soirée s’est conclue avec un cocktail dînatoire autour duquel les experts et invités ont continué à échanger. 

À venir, donc?

Les 3 ateliers de Capillum, qui seront filmés en mode “sitcom” :

  • “Naissance de l’idée, incubation, protection”, le jeudi 17 octobre de 10h à 12h – lieu à confirmer.
  • “Validation de la faisabilité”, en janvier 2020.
  • “Accès au marché, communication”, en mai 2020.

* Vente de produits et matériels de coiffure professionnels aux particuliers.

** Les 3 “i” sont pour : Innovation , International et Intelligence économique.


Pour plus d’informations, retrouvez Capillum sur Facebook et Twitter. Vous pouvez aussi consulter le site web de la CPME 63.