Une vie après un “talk” TEDx / Charles-Etienne Dupont

Par Damien Caillard

Tous les dimanches jusqu’au 14 octobre inclus, nous vous proposons à 15h un entretien avec un speaker d’une édition précédente du TEDxClermont. Ils nous expliquent ce que leur talk leur a apporté.

>> Voir le talk de Charles-Etienne Dupont en vidéo (TEDxClermont 2016)


Le Connecteur est partenaire éditorial du TEDxClermont 2018
L’évènement se tiendra le 20 octobre à l’Opéra et sera diffusé en live sur internet


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 42 ans, je suis dans le milieu de la forêt depuis 22 ans. J’ai découvert cet univers tellement complexe que ça m’a “piqué” dans ma recherche de compréhension du monde : [gérer une forêt], c’est beaucoup plus profond que simplement couper des arbres. C’est ce qui m’a motivé, et me motive encore, comme un scientifique : en étudiant le “micro” tu comprends mieux le “macro”.

La forêt m’est apparue comme un milieu très stimulant, positif, vertueux. Mon engagement consiste à être au service de propriétaires forestiers : avec la connaissance du métier et de la forêt que j’avais acquise, je trouvais que la plupart des propriétaires forestiers étaient démunis face à [leurs clients industriels]. C’est le seul schéma où des particuliers sont fournisseurs [d’entreprises], et cela m’a donné envie de les défendre, un peu comme un avocat.

Comment s’est passé ton talk au TEDxClermont 2016 ?

Il y a 3 ans, j’ai emmené un groupe d’amis en forêt pour une balade. Parmi eux, il y avait Pierre Gérard* qui m’a dit “ce que tu viens de dire, pourrais-tu le [raconter] devant 300 personnes ?” et il m’a parlé du TEDx. J’ai délivré mon talk en octobre 2016 : j’ai fait le lien entre mon expérience concrète en forêt, mon analyse de [la manière dont] fonctionne ce milieu, et ce que j’ai pu en retirer sur le plan personnel – le bon sens, les lois de la nature, la simplicité mélangée à la complexité…

Et qu’en as-tu retiré, avec le recul ?

Je me [suis rendu] compte que c’était assez particulier d’aller se “mettre en danger”, d’apprendre à parler en public, de délivrer un message fort… c’est une sorte de challenge que tout le monde ne veut pas ou ne peut pas faire. Le fait d’être sincère, de m’être exposé de la sorte, devant tous les spectateurs physiques ou virtuels du TEDxClermont, m’a fait comprendre que je pouvais être comme ça tout le temps. Je ne m’y attendais pas !

Tu [imagines gagner en] notoriété, [en] visibilité – pour les entrepreneurs, les chercheurs par exemple. C’est bien sûr arrivé mais à une toute petite échelle : je suis sollicité pour des interviews, des balades, des conférences … c’est très bien. Mais je n’ai rien gagné ou peu sur le plan financier, et je pense qu’il ne faut pas avoir cette attente. Par contre, sur le plan personnel, la sincérité, la gratuité – dans le sens bénévolat – sont très importantes. Et cela m’a aidé à tisser de vrais liens avec les gens du TEDxClermont, car l’équipe est dans cet état d’esprit, et ça rend la chose encore plus précieuse.

Tu as senti une sorte de “résonance” avec le public des TEDx …

J’ai eu l’occasion d’aller aux autres TEDxClermont, celui à l’opéra en 2017 mais aussi les TEDx Salons**, ainsi que les TEDxESCClermont. Je vois que le public, et les rencontres que j’ai pu faire à ces occasions, étaient dans cet état d’esprit. Cela correspond à une attente des gens, et c’est pour ça que [lors de la vente] l’opéra se remplit en 20 minutes ! Cette communauté TEDx est extrêmement ouverte, bienveillante dans le sens de la relation à l’autre, et dans un espoir d’améliorer les choses, comme notre relation à la Terre, aux uns aux autres, au business … je crois [d’ailleurs] en l’émergence d’un business model autour de l’écologie.

Aujourd’hui, il faut faire chacun des efforts dans son coin, sur le tri des déchets, la consommation d’énergie, les déplacements … c’est une approche de colibri et c’est déjà vraiment bien. Mais je pense que c’est le collectif qui devient important. Je n’avais pas autant conscience de [cela] en 2016 : je suis aujourd’hui encore plus convaincu de la nécessité de ce message. La force de l’individu ne suffit pas.

Quels sont également tes projets dans le monde éducatif suite à ton talk ?

J’ai été sollicité pour [devenir] le parrain d’une classe d’école. C’est en cours : mardi prochain, on accueille cette classe en forêt, et l’enseignante se sert du support du talk pour développer un projet scolaire, autour d’ateliers de réflexion sur le vivre ensemble, la résilience, la vertu … C’est amusant [de suivre] la “chaîne” des gens qui ont vu mon talk [en direct ou sur Youtube] : la directrice d’école [l’a visionné], elle m’a demandé d’intervenir devant la “conférence des écoles” à Paris, devant une soixantaine de chefs d’établissement. Un des enseignants a retransmis [la vidéo] sur un canal de ressources pédagogiques, et j’ai été contacté par une enseignante pour monter ce projet. Du coup, les enfants et les parents ont vu le talk, j’ai [eu un message d’]un parent d’élève sur LinkedIn, qui a partagé le [lien] à ses équipes chez EDF …

Est-ce pour toi l’apport principal du TEDxClermont ?

[Au final], deux ans après, les gens peuvent toujours découvrir et être touchés [par les talks]. C’est pour moi la vocation de TEDx : des messages intemporels, universels, toujours accessibles en vidéo, que les gens peuvent se partager. Le message, une fois enregistré, ne m’appartient plus : c’est pour ça que la pression est importante. S’il est suffisamment bienveillant et universel, il va perdurer ! Et je le vois aussi comme une pierre à l’édifice. Dans mon talk, je conclus “ensemble, soyons une forêt”, car je pense que c’est un modèle vertueux : inspirons-nous du système forestier dans nos relations et nos communautés d’intérêt.

Je pense que, contrairement à l’idée reçue selon laquelle “c’était mieux avant – à l’époque des chasseurs cueilleurs” – notre mission (…) est de prendre conscience, et d’être des messagers vis-à-vis de ceux qui ne [l’ont pas encore fait]. Et cela sans être présomptueux : dire juste “moi, dans mon parcours, j’ai pris conscience de ça. Je le partage avec vous grâce à TEDx, et même si cela ne touche que quelques personnes, c’est déjà super.”

*coach, membre de l’équipe TEDxClermont
**évènements mensuels organisés par l’équipe TEDxClermont

Photo de Une et vidéo du talk : TEDxClermont
Entretien réalisé le 5 octobre 2018. Propos synthétisés et réorganisés par la rédaction pour plus de clarté, puis relus et corrigés par Charles-Etienne.


Vous pouvez contacter directement Charles-Etienne par mail pour en savoir plus


Le talk de Charles-Etienne au TEDxClermont 2016 :

Cette entrée a été publiée dans Infos. Sauvegarder le permalien.